Présentation de l’équipe Sensibilia

Responsables du projet

Jean-Paul Thibaud

Ses recherches portent sur la théorie des ambiances urbaines, la perception ordinaire en milieu urbain, la culture et l’ethnographie sensibles des espaces publics, les méthodologies qualitatives in situ, l’anthropologie du sonore et les sensibilités aux enjeux socio-écologiques.
https://aau.archi.fr/equipe/thibaud-jean-paul/

Olivier Labussière

Ses recherches portent sur les relations entre société – espace – énergie dans le contexte contemporain de la transition climat-énergie.
https://www.pacte-grenoble.fr/membres/olivier-labussiere

Membres de l’équipe

Françoise Acquier

Ses travaux portent sur la gestion d’un fonds documentaire spécialisé, l’archivage et la valorisation des publications de l’équipe, une veille sur l’actualité des ambiances urbaines ainsi que l’appui aux actions de recherche.
https://aau.archi.fr/cresson/ressources-documentaires/

Nathalie Audas

Ses recherches portent sur les rapports sensible et affectif des habitants/usagers aux espaces publics urbains dans une réflexion pour un urbanisme sensible et sur les mobilités quotidiennes en tant qu’élément central des modes d’habiter
https://aau.archi.fr/equipe/audas-nathalie/

Suzel Balez

Ses recherches portent sur les ambiances relatives aux sens chimiques, plus spécifiquement les ambiances olfactives, et plus globalement sur les ambiances ténues voire infraliminaires, en particulier dans l’espace public.
https://aau.archi.fr/equipe/balez-suzel/

Céline Bonicco-Donato

Ses recherches portent sur le croisement de la philosophie esthétique et de la philosophie politique sur les dimensions sensibles et normatives des cadres de vie, et sur la connaissance de la branche de la philosophie morale travaillant en éthique environnementale.
https://aau.archi.fr/equipe/bonicco-donato-celine/

Anne Bossé

Texte de présentation

Laure Brayer

Ses recherches s’intéressent aux expériences sensibles des transformations spatiales contemporaines et à leurs représentations plurielles (filmiques, graphiques, photographiques, etc). Elles interrogent l’articulation entre médiation, critique et projet.
https://aau.archi.fr/equipe/brayer-laure/

Jennifer Buyck

Ses recherches portent sur les liens qu’entretiennent villes, paysages et transitions urbaines, sur les formes et enjeux de la nature en ville, sur l’agriculture et l’alimentation au sein des métropoles ainsi que sur les situations et méthodes du projet urbain.
https://www.pacte-grenoble.fr/membres/jennifer-buyck

Édith Chezel

Ses recherches portent sur les liens entre paysages et climats, à travers les collectifs d’agriculteurs et d’habitants, sur l’essor des énergies renouvelables, la (re)qualification des ressources environnementales, sur le film et la photographie.
https://aau.archi.fr/equipe/chezel-edith/

Clément Combettes

Texte de présentation

Jérémy Damian

Anthropologue, ses recherches le conduisent à cartographier, dans les franges de notre naturalisme moderne, des pratiques collectives de mise en culture de sensorialités aberrantes. Avec l’association Pli sur Pli, il tente de construire des milieux hospitaliers au côtoiement des savoirs académiques, des pratiques somatiques et des écritures contemporaines. Il est rédacteur en chef de la revue Corps-Objet-Image éditée par TJP-CDN Alsace.

Laurent Devisme

Ses recherches portent principalement sur l’analyse ethnographique de la fabrique urbaine et sur l’expressivité du phénomène urbain 
contemporain. Il s’intéresse plus récemment à la tangibilité de la 
condition anthropocène
 https://aau.archi.fr/equipe/devisme-laurent/

Sébastien Depertat

Ses recherches portent sur les approches sensibles des relations à nos milieux de vie, avec une entrée plus spécifique par l’écoute. Il s’agit d’explorer ce que ces approches peuvent apporter aux réflexions sur l’anthropocène.
https://aau.archi.fr/equipe/de-pertat-sebastien/

Théo Fort-Jacques

Texte de présentation

Pierre-Olivier Garcia

Ses recherches portent sur les reconfigurations de l’aménagement et de la planification urbaine face aux changements globaux dans leurs dimensions politiques, économiques et environnementales.
https://www.pacte-grenoble.fr/membres/pierre-olivier-garcia

Marc Higgin

Ses recherches s’intéresse aux pratiques quotidiennes de la vie sociale et, en particulier, à la place du «non humain» dans ces modes d’habiter le monde en mobilisant une expérimentation continue avec différentes pratiques de recherche – avec différentes modalités d’écriture, de cinéma et d’arts visuels – afin d’ouvrir les dimensions sensibles, corporelles et affectives de cette apprentissage.
https://aau.archi.fr/equipe/higgin-marc/

Rainer Kazig

Ses recherches portent sur la perception de l’environnement, l’esthétique ordinaire, les géographies du sensible notamment dans le monde germanophone.
https://aau.archi.fr/equipe/kazig-rainer/

Gwendoline l’Her

Ses recherches portent sur les relations entre sensible et métrologie. Elle travaille actuellement sur les métrologies participatives inscrites dans le cadre des transformations de l’action publique environnementale.
https://aau.archi.fr/equipe/lher-gwendoline/

Théa Manola

Ses recherches portent sur le paysage, les expériences sensibles et esthétiques (ordinaires et situées) et leur prise en compte par les métiers de la production architecturale, urbaine, paysagère et territoriale, notamment dans des processus de projet partagés et/ou intégrant les questions socio-environnementales.
https://aau.archi.fr/equipe/manola-thea/

Damien Masson

Ses recherches portent sur les dimensions sensibles et affectives des politiques sécuritaires et de surveillance en milieu urbain et sur la représentation, notamment cartographique, des espaces vécus ordinaires, dans une perspective sensible et critique.
https://www.cyu.fr/m-damien-masson

Yves Monnier

Ses recherches portent sur la légitimité des critères contemporains de conservation des formes et des fonctions du paysage. J’explore la frontière entre transmission volontaire et involontaire, consciente et inconsciente, entre l’un et le multiple.
http://www.yvesmonnier.com

Coralie Mounet

Ses recherches portent sur les relations humains / animaux sauvages, sur les articulations entre les différents types de savoirs sur l’environnement (scientifiques, vernaculaires liés à l’expérience en situation).
https://www.pacte-grenoble.fr/membres/coralie-mounet

Claire Revol

Ses recherches portent sur le croisement des philosophies de l’habiter et des écologies politiques, sur la transition socio-écologique en questionnant les relations incarnant l’environnement et sur les pratiques corporelles (somatiques, danse, théâtre en rue) pour questionner et mettre en commun l’éprouvé.
https://www.pacte-grenoble.fr/membres/claire-revol

Christophe Séraudie

Ses recherches portent sur l’expérience du sensible dans les outils de l’aménagement des espaces ruraux. Elles questionnent les processus et les acteurs des projets urbains environnementaux.
https://aau.archi.fr/equipe/seraudie-christophe/

Nicolas Tixier

Ses recherches portent sur le transect urbain, comme pratique de terrain, technique de représentation et posture de projet et sur les territoires et leur fabrique par les ambiances, entre héritage et fiction.
https://aau.archi.fr/equipe/tixier-nicolas/

Rachel Thomas

Ses recherches portent sur une critique sensible de l’urbain, sur l’aseptisation, standardisation et pacification des ambiances piétonnes et sur la marche en ville et accessibilité aux espaces publics urbains.
https://aau.archi.fr/equipe/thomas-rachel/

Pascaline Thiollière

Texte de présentation